Procès Gang des Barbares, Conditions de séquestration d’Ilan Halimi

 

 

ilanrancon1.jpg

 

 

La Cour examine maintenant les conditions de séquestration d’Ilan Halimi. La première semaine, Ilan la passe dans un appartement, prêté contre une promesse de rémunération au gardien d’immeuble du 1, rue Prokofiev à Bagneux.

Youssouf Fofana a soigneusement préparé un décor pour accueillir Ilan Halimi :

Pour masquer les murs et les fenêtres, des draps de couleur, à motifs orange sont déposés. Dans une chambre, Ilan est menotté par-devant, les pieds entravés par le même gros ruban adhésif industriel qui lui obstrue les yeux et la bouche. Seul son nez dépasse du scotch qui lui recouvre tout le visage.

Dehors, le thermomètre oscille entre 0 et -5 °C.  Nu dans un peignoir en coton, acheté pour l’occasion, Ilan grelotte.

Pour entrer dans l’appartement, un code est mis en place par les geôliers : deux coups puis un autre frappé sur la porte signifie qu’aucun intru n’est présent.

Celui que les geôliers surnommaient « l’autre » était en permanence surveillé par deux et parfois quatre geôliers : Se relaient Nabil Moustapha, Yahia Kaba, Jean-Christophe Gavarin, Jérôme Ribeiro, Cédric Birot Saint Yves, Jérémy Pastisson et Fabrice Polygone.

Quand ils n’oublient pas d’alimenter Ilan Halimi, ils utilisent une paille par un trou de son bâillon et lui donnent des soupes et des protéines liquides. Pour uriner, on lui fait utiliser une bouteille et pour déféquer, ce sont des sacs en plastiques dont il doit se servir. De temps à autre, Ilan est lavé à l’aide de bouteilles d’eau et de gel sous prétexte qu’il doit partir. A chaque fois, cette annonce est annulée, à la surprise des geôliers qui pensaient ainsi disposer de l’argent de la rançon. Les geôliers ignorent tout des revendications farfelues de Youssouf Fofana qui change constamment le montant de la rançon. De façon régulière, les geôliers retrouvent leur famille pour rassurer leurs parents, se laver ou comme l’a dit l’un d’entre eux, «rattraper leurs prières ».

Sur la question de la religion, Ilan est prudent et déclare à ses tortionnaires être marocain, pays d’origine de sa mère et précise faire la prière comme les Arabes.

Dès son premier jour de séquestration, Ilan est violenté et la violence allait crescendo à mesure que les échecs de remises de rançon se multipliaient. Le temps qui passe use les nerfs des geôliers dont certains entreprennent de se défouler sur Ilan. Youssouf Fofana, lorsqu’il passe, s’isole avec lui pour le frapper.

Un geôlier a déclaré « un jour, il a commencé à réclamer souvent des cigarettes et comme il gémissait trop, à quatre, nous lui avons mis des tartes ». Mais souvent, les coups pleuvaient sans raison. Parfois, pour prendre des photos qu’ils voulaient les plus choquantes possibles, ils organisent une mise en scène avec simulacre de sodomie avec un manche à balai et à la demande Youssouf Fofana, qui veut une photo gore, un geôlier taillade la joue d’Ilan avec un cutter. Lors du jugement en première instance en 2009, celui qui paraissait le plus cruel après Fofana était sans doute Jean-Christophe Gavarin, alors mineur au moment des faits. De père guadeloupéen et de mère marocaine, il a été le seul geôlier dont les magistrats ont retenu le caractère antisémite comme circonstance aggravante en 2009, tout comme Youssouf Fofana. En cause, principalement, un joint que Jean-Christophe a écrasé sur le front d’Ilan Halimi. Il a déclaré aux policiers « la victime fait du bruit ou gémit, et comme je fumais un joint, j’ai appuyé ma cigarette au milieu de son front. ». Après cela, il a confié à ses complices « qu’il avait commis ce geste parce-qu’Ilan était « feuj » et qu’il n’aimait pas les « feujs ».

Eric Haddad pour Radio J

Partager sur Facebook

Procès Gang des Barbares, Conditions de séquestration d'Ilan Halimi dans antisemistisme feed-icon Google Reader or HomepageSubscribe with Bloglines Add to Technorati Favorites!Add to netvibes


logoradioj1.jpg




Laisser un commentaire

Téâ Formation |
fini les 3 singes |
Mettis & Stanislas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SOS EMPLOI!
| lacaravelle
| Le rat noir