Procès en appel du Gang des Barbares, La cruelle loi du silence

 

 

24074007868dbfd60963.jpg

 

 

Cet après-midi est auditionné par la Cour Alcino Ribeiro, un maçon d’origine portugaise de 53 ans, c’est le père de Jérôme Ribeiro, l’un des geôliers d’Ilan Halimi. Il est poursuivi pour non-dénonciation de crime. Il est reproché à cet ancien braqueur, qui a déjà fait de la prison de ne pas avoir dénoncé son fils.

Le 28 janvier 2006, Jérôme Ribeiro vient de quitter la bande au bout de 6 jours, il a tenu tête à ses complices, il ne veut plus participer à la séquestration d’Ilan Halimi. Chez son père à Antony, il raconte tout, il dit qu’il a fait « une grosse connerie ». Son père et sa belle-mère sont abasourdis, mais lui conseillent de se taire, de ne plus voir ses copains de Bagneux et de ne parler de cette histoire à personne. Alcino Ribeiro va même dans la soirée en voiture trouver Leila, la petite amie de son fils pour la convaincre de ne rien dire «si elle aime Jérôme» lui dit-il.

En première instance, Alcino Ribeiro avait été condamné à 8 mois de prison ferme. Le parquet avait fait appel. C’était le seul adulte au courant, le seul qui avait une autorité, qui savait, qui aurait pu être responsable, faire en sorte que tout celà s’arrête. Alcino Ribeiro est donc en ce moment même en train de s’expliquer devant la Cour pour avoir fait le choix du silence. Cette même loi du silence qui a tué Ilan Halimi à Bagneux.

Pendant 3 semaines, beaucoup ont su, voisins, parents, amis, mais ils ont fait le choix de se taire alors qu’un jeune juif, né en banlieue, comme eux, a été réduit à un état de sous-homme.  

 

Eric Haddad pour Radio J

logoradioj1.jpg

Partager sur Facebook

Procès en appel du Gang des Barbares, La cruelle loi du silence dans antisemistisme feed-icon Google Reader or HomepageSubscribe with Bloglines Add to Technorati Favorites!Add to netvibes over-blog.com




Laisser un commentaire

Téâ Formation |
fini les 3 singes |
Mettis & Stanislas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SOS EMPLOI!
| lacaravelle
| Le rat noir